Mgr Delmas au relais Charles Foyer

Au cours de sa visite pastorale, Monseigneur Delmas à fait une halte au « relais Charles Foyer » qui se situe rue St Servan au milieu de la cité Bretagne à Cholet. C’est un lieu créé par la congrégation des sœurs de Sainte Marie de Torfou, qui veut signifier l’engagement de la congrégation pour les personnes démunies, en réponse à l’orientation du chapitre général de 1993 qui demandait « de porter une attention particulière aux exclus, aux défavorisés, aux plus faibles, pour qu’ils soient respectés dans leur dignité et accèdent au vrai développement ». Le relais Charles Foyer, qui porte le nom du fondateur de la congrégation, se veut un lieu de rencontres, un espace de convivialité, un lieu relais pour accompagner et soutenir les différents projets des personnes accueillies et un lieu proposant à des bénévoles de donner un peu de temps au service de ce projet.

Sr Jacqueline Bouchet, responsable du relais, a accueilli Monseigneur Delmas et chacun a pu se présenter. en disant son nom, son pays, plus de 50 nationalités sont passées au relais depuis l’origine. La majorité des personnes vient ici pour apprendre à lire et écrire le Français. Cela se passe dans le respect, la fraternité entre ceux qui viennent : apprenant et bénévoles. Tout le monde y vient avec plaisir, c’est un signe.

Monseigneur Delmas a posé quelques questions pour connaître comment les personnes avaient découvert le relais, de quel quartier ils venaient, est ce que certains se préparaient au baptême,…il a aussi pu échanger avec certains plus particulièrement.

Un autre aspect à souligner, à la demande de personnes fréquentant le relais, une équipe de partage de la parole s’est constituée, en lien avec l’EAP de la paroisse du Sacré Cœur. Elle se réunit le samedi tous les 15jours, autour de l’évangile du jour, cela permet un partage interculturel de la Parole. C’est d’ailleurs une personne de ce groupe, de nationalité Erythéenne, qui accompagnera Sr Jaqueline Bouchet pour le rassemblement Diaconia 2013, pour représenter la paroisse du Sacré-Cœur.

Pour manifester la convivialité et la fraternité de ce lieu chacun avait tenu a préparer une pâtisserie de son pays pour la partager avec tous.

Monseigneur Delmas a souligné la beauté de ce mélange des cultures et des religions, disant que cette mosaïque est enrichissante, c’est un lieu de socialisation où l’on s’enrichit de toutes nos cultures.

C’est ce qui est exprimé dans un chant pour le rassemblement Diaconia 2013 « Il y a toujours, toujours, même au bout d’une arrière-cour À rencontrer quelqu’un qui nous fera grandir Il n’y a jamais, jamais, pour nos solidarités De sens unique. Sachons recevoir pour servir. »